Syndicat Professionnel des Hypnothérapeutes du Québec


Mission Portail Plan du site Pour nous joindre




   Accueil

 

Accueil

de la Commission

Accueil

de la Centrale Syndicale

 






Mission du Syndicat

 

Notre mission est de contribuer à l'essor d'une société où les individus, leurs familles et leurs communautés seraient responsables et capables d'assurer le développement et l'amélioration de leur santé physique, psychologique, spirituelle et sociale, grâce à des solutions globales, novatrices et durables.

Le Syndicat Professionnel des Hypnothérapeutes du Québec est un organisme sans but lucratif qui, de par sa raison d'être, offre de nombreux services aux clients qu'elle dessert, les Hypnothérapeutes, le Hypnothérapeute, la Hypnothérapie, notamment en matière d'avantages sociaux, retraite et assurance, de formation professionnelle , de gestion de la main-d'euvre et dans l'application des conventions collectives de l'industrie de la médecine douce.

 

Notre Vision

Les hypnothérapeutes membre du Syndicat Professionnel des Hypnothérapeutes du Québec (SPHQ) ne croient pas au DSM.  Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) et à son équivalent, la section sur les troubles mentaux de la Classification internationale des maladies (CIM-10). Or, ces ouvrages font tous deux l'objet de très vives critiques qui mettent en avant leur manque de crédibilité... C'est à dire, ne croient pas à catégoriser les êtres humains avec des étiquettes de maladies mentales et des traitements conventionnels reconnus. En hypnothérapie, nous voyons  les patients comme des êtres humains et traitons les causes de leurs symptômes ou l'étiquette. La psychothérapie/l'hypnothérapie, ( la psychologie et la psychiatrie) sont deux mondes complètement différents. Nous ne croyons pas qu'un être humain peut souffrir d'une maladie mentale incurable, c'est à dire qu'il doit prendre ses psychotropes à vie.  Nous avons traités par le bilan des 22,000 psychothérapeutes/hypnothérapeutes québécois des centaines de millier d'être humain sans médicament, sans chirurgie, sans l'électro-choc et sans contention.

La version de la Commission, la réalité en ce qui concerne la

Psychothérapie au Québec.

Définition : Méthode thérapeutique qui fait uniquement appel à des moyens de l'inconscient ou subconscient afin de traiter les troubles psychiques ou somatiques de l'esprit . . Selon les objectifs de l'organisation mondiale de la santé (OMS), La psychothérapie est une discipline scientifique indépendante, dont la pratique représente une profession indépendante et libre.

 

Pour visionner l'Organigramme

Pouvoirs.


9. Les syndicats professionnels ont le droit d'ester en justice et d'acquérir, à titre gratuit ou à titre onéreux, les biens propres à leurs fins particulières.

Sujet aux lois en vigueur, ils jouissent de tous les pouvoirs nécessaires à la poursuite de leur objet et ils peuvent notamment:

1° Établir et administrer des caisses spéciales d'indemnités aux héritiers ou bénéficiaires des membres défunts, ou aux membres au décès de leurs conjoints, des caisses spéciales de secours en cas de maladie, de chômage, ou autres caisses de même nature, qui doivent être régies exclusivement par les statuts approuvés par l'Agence nationale d'encadrement du secteur financier;

2° Établir et administrer un régime de retraite auquel peuvent cotiser les membres ou leur employeur;

3° Affecter une partie de leurs ressources à la création d'habitations à bon marché et à l'acquisition de terrains pour jardins ouvriers, éducation physique et hygiène;

4° Créer et administrer des bureaux de renseignements pour les offres et les demandes de travail;

5° Créer, administrer et subventionner des oeuvres professionnelles, telles que institutions professionnelles de prévoyance, laboratoires, champs d'expérience, oeuvres d'éducation scientifique, agricole et sociale, cours et publications intéressant la profession;

6° Subventionner et aider des sociétés coopératives de production et de consommation;

7° Acheter pour les revendre, louer, prêter ou répartir entre leurs membres, tous les objets nécessaires au soutien de leur famille, à l'exercice de leur profession, matières premières, outils, instruments, machines, engrais, semences, plants, animaux et matières alimentaires;

8° Prêter leur entremise pour la vente des produits provenant exclusivement du travail personnel ou des exploitations syndiquées; faciliter cette vente par expositions, annonces, groupement de commandes et d'expédition;

9° Déposer leur marque ou label;

10° Passer avec tous autres syndicats, sociétés, entreprises ou personnes les contrats ou conventions relatives à la poursuite de leur objet et spécialement ceux visant les conditions collectives du travail;

11° Exercer devant toutes cours de justice tous les droits appartenant à leurs membres, relativement aux faits portant un préjudice direct ou indirect à l'intérêt collectif de la profession qu'ils représentent.
S. R. 1964, c. 146, a. 9; 1965 (1 re sess.), c. 51, a. 3; 1972, c. 62, a. 1; 1975, c. 76, a. 11; 1981, c. 9, a. 24; 1982, c. 52, a. 258; 1989, c. 38, a. 277; 1999, c. 40, a. 312; 2002, c. 45, a. 617.